• Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Imprimer
  • Envoyer par e-mail

Annexes et Pneumatiques

13_01_AnnexeBombardPour qui fréquente les mouillages forains, l'annexe reste le compagnon incontournable. Autant le choisir avec soin pour qu'il réponde parfaitement à vos sollicitations. Petit tour des critères de choix.


1 - Rigide ou gonflable ?

Si votre bateau est toute l'année au mouillage, autant opter pour une annexe rigide. Celle-ci sera plus performante sur l'eau (elle glisse mieux) et plus résistante quand il faudra la remonter sur la grève. Certaines possèdent même des roues prévues à cet effet. Reste qu'elle ne se plie pas pour se loger dans le coffre à bord, ni même dans celui de la voiture.

Pour combien de personnes embarquées ?
On choisit son annexe en fonction du nombre de personnes devant y embarquer. Les plus petits modèles n'accueillent que deux équipiers, les plus grosses peuvent dépasser six personnes.

Forme et volume des flotteurs
Sur une annexe, de gros flotteurs protégeront mieux l'équipage de l'assaut des vagues. Ne croyez pas que vous ne serez pas mouillé dès que le clapot se lève mais les gros flotteurs retardent ce moment toujours désagréable. Vérifiez donc le diamètre dans les tableaux.

Quel fond pour mon annexe ?
Plus le fond d'une annexe est rigide, meilleur sera son comportement sur l'eau. Les semi-rigide avec une coque complète en polyester seront les plus performantes. Mais elles ne sont pas pliables. Côté pliables, on trouve des fonds en bois avec des quilles gonflables.
Ces fonds se démontent au moment de plier mais on conserve de grandes planches pas toujours faciles à loger. Les fonds à lattes qui se roulent en même temps que l'annexe sont pratiques au pliage, mais ils ne sont pas très performants en navigation en n'offrant pas une grande rigidité.
Enfin, derniers venus, les fonds gonflables haute pression. Il assurent une bonne rigidité, une facilité au pliage et la légèreté. Le bon compromis.

Encombrement
Plus l'annexe est grande, plus elle sera confortable et sûre en navigation. Seulement, il faut pouvoir aussi la transporter à bord. Notez le poids et la dimension dans son sac pour être certains de lui trouver une place. Et si vous ne la rangez pas dans un coffre, pensez aux bossoirs, un emplacement qui gêne peu en navigation.

Motorisation
Les fabricants proposent toujours une motorisation conseillée. Ne dépassez jamais la motorisation maximum, vous n'irez pas plus vite et vous risquez de déchirer l'annexe. Prenez compte du courant dans votre choix de moteur. Une bonne puissance peut vous sortir d'un mauvais pas. Les derniers développements des moteurs électriques les rendent concurrentiels face aux moteurs à explosion. Pensez au bonheur de débarquer dans un silence total…


> Le plus du pro

13_01_AnnexeAD
L'annexe gonflable est la plus courante

2 - Précautions d'usage

La pression dans les flotteurs d'une annexe est assez faible (de l'ordre de 200 g). Ne les gonflez pas trop car exposé au soleil, elle risque d'exploser avec la dilatation due à la chaleur. Les flotteurs sont constitués de plusieurs compartiments qu'il faut gonfler  progressivement. Ne mettez jamais un  compartiment sous pression maximum si les autres sont  dégonflés. En navigation accrochez toujours le coupe-circuit à votre poignet si le moteur en est pourvu et pensez à prendre un minimum de matériel de sécurité avec vous : un grappin avec sa ligne de mouillage, une lampe pour se signaler et  mieux une VHF étanche.


13_01_AnnexeBombard2

> Le plus du pro

Astuce
Un bon hivernage
Nettoyez votre pneumatique avant l’hivernage. Utilisez des produits non agressifs, en proscrivant les détergents durs, les acides, l’acétone, l’essence, le trichloréthylène. N’utilisez pas de nettoyeur haute pression. Pour l’hivernage, évitez de le stocker plié dans un fond de cale humide ! L’idéal est de l’hiverner dans un local sec, gonflé (juste assez pour supprimer les plis  dans les flotteurs mais sans les soumettre à de fortes pressions). Au fil des  mois, il va se  dégonfler plus ou moins, c’est normal.

3 - Réglementation

Une annexe doit avoir inscrit sur les boudins le nom du bateau auquel elle est attachée avec la mention "AXE" suivi du nom du bateau.
Elle peut effectuer une navigation à une distance n’excédant pas 300 m de la côte, le bateau étant considéré comme un abri.
A plus de 300 m et moins de 2 milles les personnes embarquées doivent avoir un équipement individuel de flottabilité et un moyen de repérage lumineux (article 240-314).
Les annexes immatriculées doivent embarquer le matériel minimum obligatoire correspondant à la zone de navigation dans laquelle elles naviguent.
Pensez aussi qu'au dessus de 6 ch le permis est obligatoire…

> Le plus du pro

Une annexe reste un compromis. On veut la plus grande sur l'eau et on l'espère la plus petite pour la glisser à bord. Les fonds gonflables présentent le meilleur compromis.

Accueil - Sommaire
Nos magasins

AD vous recommande

 
 
 
cc9Livraison-gratuiteLivraison-a-domicileSatisfait-ou-rembourséPaiement-sécuriserTrouver-le-magasin
 
 

Plus de conseils


> Tous les thèmes

ADnews

Archives ADnews