• Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Imprimer
  • Envoyer par e-mail

Cartographie électronique, Toutes les cartes dans une cartouche

01_09_Ordinateur_TableACartes

En numérisant les cartes, on obtient des fichiers informatiques tenant sur une minuscule cartouche mémoire. Ces fichiers sont ensuite lisibles par des appareils dédiés (lecteur de cartes) ou par des logiciels installés sur un ordinateur.



1 - Réglementation


Depuis le 1er janvier 2010, la présence des cartes papier n'est plus obligatoire à bord à condition d'être remplacée par des cartes électroniques. Cette mesure a été dictée par le fait que de plus de plus de plaisanciers naviguent avec des cartes électroniques. Reste que l'on n'est jamais à l'abri d'une panne pouvant nous priver de ce matériel. Tout navigateur responsable aura en secours les cartes papiers à son bord lui permettant de rejoindre le port.

2 - Cartographie raster ou vectorielle ?

Pour fabriquer des cartes électroniques, on a le choix entre deux méthodes : 

- scanner les cartes papier, faire une sorte de photo (on appel ces cartes : les cartes Raster)

- vectoriser les cartes. Pour vectoriser, seuls les points significatifs de la carte sont mémorisés. C'est le logiciel qui exploite la carte qui les relie ensuite entre eux par des lignes (vecteurs). Ainsi même en zoomant, le trait de côte reste de la même largeur (ce n'est pas le cas d'un scan où le trait de côte grossi en zoomant). Le logiciel peut aussi choisir de faire apparaitre des détails que sur des niveaux de zoom très précis. Pour les vues larges, il allège la carte. Cette pratique ne nuit pas à la qualité de la carte et permet d’apporter des renseignements complémentaires sur les ports, des photos, …

Scannée ou vectorisée, les cartes sont toutes issues des services officiels nationaux (SHOM, Amirauté britannique,…). Mais si la carte Raster apporte l'assurance de reproduire exactement le document d'origine (avec la qualité due aux différents services hydrographiques), la vectorisation d'une carte peut engendrer des erreurs.

Si nous avons pu en constater certaines au début de la pratique, il faut bien avouer que les dernières versions sont particulièrement soignées. A noter que les cartes Raster ne sont accessibles que sur un ordinateur. Les lecteurs de cartes ne lisent que les cartes vectorisées.

> Le plus du pro

Pour choisir une cartographie, il faut s'assurer que le découpage des zones est compatible avec sa zone de navigation pour ne pas être obligé d'acheter deux cartes.

Robert, AD Marseille
Marseille-Robert

3 - Les cartographies vectorielles

Ils sont trois fabricant à se partager le marché des cartes vectorisées :
- Navionics
- C-Map
- Garmin

Chacun propose une couverture mondiale avec un grand niveau de détail.

Garmin est le seul fabricant de GPS à posséder son propre service de cartographie. Il délivre des cartes sous le nom de Blue Chart. La dernière version est assez innovante puisqu'elle permet le guidage en prenant en compte les sondes de profondeur. Si votre route passe sur un haut fond, le guidage le contourne. Une fonction attirante sur le papier mais qu'il faudra surveiller en navigation.

Navionics est le premier à avoir proposé des cartes dites Semless. Avec cette fonction, on passe d'une carte à une autre, au besoin en changeant d'échelle, sans superposition ni discontinuité. Les Navionics Gold sont les cartes en deux dimensions simples. La gamme Navionics Platinium offre en plus une vison 3D (aérien et sous marin) et des vues aériennes.

C-Map offre l'avantage d'être compatible d'une version à l'autre. Les lecteurs lisant les cartes C-MapNT+ lisent aussi le format C-Map Max. La dernière version apparue en 2012 permet, comme avec les carte Gramin, de tracer une route en fonction des fonds.



> Le plus du pro

01_09_TraceurRaymarine

La cartographie électronique est une aide formidable à la navigation.

4 - Lire la cartographie électronique sur un ordinateur

Avec un logiciel sur PC associé à de la cartographie, on retrouve les mêmes fonctions qu’avec un lecteur dédié avec en plus la possibilité de faire le choix entre deux types de cartographie : la vectorielle et la Raster.

Les possibilités offertes avec la cartographie PC sont liées aux performances du logiciel. De base, on a au minimum tout ce qui concerne la navigation (routes, waypoints, relèvement, journal de bord, etc.) et toutes les informations liées au GPS ainsi que le report de la position du bateau sur la carte.

Les logiciels évolués permettent le calcul des marées, des courants, de la route à suivre en fonction des paramètres du bateau, le routage, la météo, la superposition d’image radar ou de vues aériennes avec la carte...

En fait, des possibilités qui ne cessent de croître en fonction de l’évolution de la technique.



> Le plus du pro

01_09_Ordinateur

Un ordinateur portable est bien adapté pour la navigation.

Accueil - Sommaire
Nos magasins

AD vous recommande

 
 
 
cc9Livraison-gratuiteLivraison-a-domicileSatisfait-ou-rembourséPaiement-sécuriserTrouver-le-magasin
 
 

Plus de conseils


> Tous les thèmes

ADnews

Archives ADnews