• Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Imprimer
  • Envoyer par e-mail

Centrale de navigation, Les informations incontournables

01_13_Centrale_Raymarine

Sur un bateau, l’instrumentation, au sens large du mot, englobe les appareils qui sont à même de donner des informations sur la marche du bateau et sur les éléments qui  l'entourent :

  • la vitesse du bateau : le speedomètre (ou speedo)
  • la distance parcourue : le loch
  • la vitesse du vent : l'anémomètre (ou anémo)
  • la direction du vent : la girouette
  • la profondeur d'eau : le sondeur

Sur le marché, on trouve des appareils simples à fonction unique (un afficheurs est relié à un ou plusieurs capteurs et relaye l'information) et d’autres plus évoluées qui prennent en compte toutes les données via un réseau pour être capable après calcul d'afficher des valeurs corrigées (vitesse fond, dérive, vent réel,…).

Ces réseaux sont capables d'afficher des informations des capteurs autres que les loch-speedo, sondeur ou girouette anémomètre, comme la température, la pression atmosphérique, le compte-tour ou la pression d'huile moteur.

L'utilisation des normes NMEA 183 et NMEA 2000 permet maintenant aux capteurs de toutes marques de travailler avec des afficheurs de marques différentes. Cependant cette normalisation n'en est qu'à ses début et rencontre parfois des problèmes de connectique. Prenez conseil dans vos magasins AD pour vérifier cet élément.


1 - Les appareils basiques

01_13_CentraleTacktick2

L'instrumentation basique se destine aux bateaux à moteur et aux petits voiliers pour la promenade à la journée voire à la navigation côtière.

L'instrumentation est composée d’un loch-speedo pour connaître la vitesse surface du bateau et d’une girouette-anémomètre pour la direction et la force du vent.

Un sondeur digital (information chiffrée et non graphique) complète ces appareils.

Ils sont simples, possèdent un cadran dédié par fonction sauf pour certains modèles nommés bi-data ou tri-data qui sur un écran unique affichent les informations de 2 ou 3 capteurs.

Notez que les loch-speedo indiquent en plus la température de l'eau.



> Le plus du pro

"De jour les écrans doivent être lisibles même avec des lunettes de soleil polarisées, de nuit l'éclairage ne doit pas éblouir l'équipage."

Olivier, AD Lorient

Lorient-Olivier

2 - La centrale de navigation

Si vous recherchez plus d’informations et voulez connaître les valeurs vraies (vent, vitesse, dérive, cap..), vous devez vous orienter vers une centrale de navigation. Ces centrales sont destinées aux voiliers à la recherche d'une information pertinente, voire de la performance.

Sur un bateau de régate, on mettra l’accent sur un modèle donnant un maximum d’informations réelles sur le vent (vitesse et direction) avec la possibilité de rentrer les données propres au bateau (polaires), et d’afficher le vent avec une loupe de près, le VMG... Sur un croiseur, on se limite bien souvent aux données réelles et apparentes (vent et vitesses) et à l’affichage du cap (compas électronique).

En générale, les centrales sont composées d'un calculateur (boite noire) sur lequel se branchent tous les capteurs et le afficheurs. Ces derniers sont programmables (et non dédiés) capables d'afficher toutes les informations de la centrale. On les places en différents points du voilier (barreur, régleur, tacticiens…) qui pour qu'ils affichent les informations avec lesquels ils travaillent. La capacité de calcul de la centrale est très importante. C'est cela qui va déterminer la pertinence et la fréquence des informations affichées.

> Le plus du pro


Pensez dès le départ aux emplacements pour des futurs afficheurs. Ne limitez pas la vision de l'afficheur au simple barreur. Les informations de la centrale, et notamment la vitesse ou la force du vent, sont informatives pour tout l'équipage.

3 - Les capteurs et leur installation

Le speedomètre
C'est le capteur qui indique la vitesse du bateau sur l'eau. Il est constitué d’une roue à aube aimantée. Lorsque le bateau se déplace, cet équipement mobile tourne. Il suffit de compter les tours pour en déduire la vitesse et la distance parcourue.
Sur un voilier ce capteur doit être installé dans un passe-coque en avant de la quille dans l'axe du bateau pour donner la même information d'un bord sur l'autre. Il faut qu'il se trouve dans une zone où les filets d'eau ne sont pas perturbés.

La girouette-anémomètre
C'est le capteur qui mesure la vitesse du vent. C’est sensiblement le même principe mais avec un aérien qui peut être mécanique (coupelles qui tournent) ou électronique (capteur statique par ultrasons). Pour la direction du vent, on fait appel à une girouette qui se place dans le lit du vent. La girouette-anémomètre (les deux capteurs sont réunis, la girouette au-dessus de l'anémomètre) s'installe en tête de mât sur un bras qui déporte le capteur vers l'avant pour qu'ils ne soient pas perturbés par les voiles et travaillent dans du vent frais.
 
Le sondeur
C'est le capteur qui mesure la profondeur sous le bateau. Le sondeur travaille sur la fréquence 200 kHz (portée environ 200 m). Via sa sonde installée sous la coque, il envoie un écho et mesure le temps qu'il met à revenir. Tenant compte de la propagation du son dans l'eau, il en déduit la profondeur.
Sur un voilier, le capteur du sondeur doit être à l’avant du bateau dans l’axe et toujours dans l’eau (même à la gîte).
Sur un bateau à moteur in-bord, elle se place en avant du moteur, entre le milieu et les 2/3 de la coque. Avec les moteur hors-bord, on choisira une sonde tableau arrière en veillant a ce que la sonde soit dans le prolongement du fond de coque pour éviter les turbulences sous la sonde.

Le compas électronique
Ce capteur indique le cap compas. Il faut l'étalonner pour qu'il mémorise le Nord. Ce compas s'installe sur une cloison verticale à l'intérieur du bateau. On s'assura que la zone est dégagée de toute masse métallique risquant de perturber le compas. Si le compas peut être utilisé par la centrale de navigation, il fournit surtout l'information de base du pilote automatique.

> Le plus du pro

01_13_Sonde_Loch
La sonde du speedommètre est une petite hélice.

01_13_AerienAnemometre
Les godets de l’anémomètre mesurent la vitesse du vent.

Accueil - Sommaire
Nos magasins

AD vous recommande

 
 
 
cc9Livraison-gratuiteLivraison-a-domicileSatisfait-ou-rembourséPaiement-sécuriserTrouver-le-magasin
 
 

Plus de conseils


> Tous les thèmes

ADnews

Archives ADnews