• Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Imprimer
  • Envoyer par e-mail

Comment utiliser un bloqueur ?, Pour la bonne tenue des cordages

05_03_BloqueurSur les bateaux modernes, un winch n’est plus dédié à une seule fonction comme il y a quelques années. C’est le cas entre autre au "piano" sur le rouf pour les drisses, bosses de ris, balancine… Des bloqueurs permettent de retenir les cordages (même sous charge) et ainsi de libérer le winch.


1 - Diamètre et matériaux

Comment choisir son bloqueur ?
On peut être amené à installer des bloqueurs supplémentaires (renvoi de manœuvres au cockpit, cordage d’enrouleur...) ou simplement remplacer les modèles existants.

Le choix du bloqueur doit être déterminé principalement en fonction du diamètre du cordage. Un bloqueur est toujours donné pour un diamètre de cordage minimum et un maximum voire pour trois (mini, recommandé, maxi). Par exemple 6 à 10 mm ou 6, 8, 10 mm. A chaque fois est indiquée une charge de travail maximum (par exemple 500 kg).

Depuis peu, certains bloqueurs sont destinés aux cordages exotiques (Kevlar®, Aramide®...) qui ont tendance à glisser dans les bloqueurs standard.

Lorsque l’on est amené à installer un bloqueur, il faut prendre un modèle qui convient au diamètre du cordage. Par exemple, pour un cordage de 10 mm, on prendra un 8 à 12 mm. La charge de travail est plus difficile à estimer. Heureusement, elle est souvent dépendante du diamètre du cordage. Pour les drisses sur un croiseur de 10 à 15 m, la charge recommandée est de 1000 kg (bloqueur de 8 à 14 mm), sur un bateau de 6 à 10 m, elle est de 500 kg (bloqueur de 8 à 12 mm).

Si pour un cordage donné, on prend le diamètre correspondant à la valeur limite max du bloqueur (un bloqueur 8, 10 mm pour un cordage de 10 mm), la tenue sera meilleure mais la gaine du cordage a tendance à s'user plus vite. Si on choisit un cordage du diamètre inférieur à la capacité du bloqueur, le cordage à tendance à glisser.

> Le plus du pro

"Le choix du bloqueur doit être déterminé non seulement en fonction du diamètre du cordage mais aussi de sa matière. Lorsque l’on installe un bloqueur, il faut veiller à l’étanchéité et à la solidité en plaçant une contreplaque de renfort sous le pont."

Francis, AD Bordeaux

Bordeaux_Francis

2 - Comment ca marche ?

Le bloqueur doit assurer deux fonctions en position fermé :
- il bloque le cordage vers la sortie
- mais laisse libre le cordage quand on reprend sa tension (grâce au winch).

Simplement le cordage est libre dans un sens mais pas dans l'autre. Le levier de commande n’est utilisé que pour libérer le cordage dans les deux sens. La mécanique interne qui assure ces fonctions, doit le faire sans agresser le cordage (notamment la gaine) et fonctionner sur toutes les constructions de cordage y compris sur les fibres exotiques (qui ont une moins bonne tenue que le polyester).

La charge maximum annoncée par les constructeurs est la tenue maximum du cordage dans le coinceur. Elle ne correspond pas à la charge à laquelle on peut larguer le cordage avec le levier (largage sous charge). Pour larguer au-delà d’une certaine valeur (variable suivant les bloqueurs), il faut auparavant reprendre la tension du cordage sur le winch.

Dernier point, lorsque l’on relâche le cordage du winch, il y a toujours un retrait du cordage de quelques centimètres dans le bloqueur. Il faut en tenir compte pour certaines manoeuvres comme les drisses en étarquant exagérément.
05-03_systblocage
1 : Système de blocage à came / 2 : Système de blocage à mâchoires

Accueil - Sommaire
Nos magasins

AD vous recommande

 
 
 
cc9Livraison-gratuiteLivraison-a-domicileSatisfait-ou-rembourséPaiement-sécuriserTrouver-le-magasin
 
 

Plus de conseils


> Tous les thèmes

ADnews

Archives ADnews