• Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Imprimer
  • Envoyer par e-mail

Enrouleur, stockeur ou emmagasineur ? , Un standard en croisière

05_06_EnrouleurL’enrouleur de génois est devenu un équipement standard sur la majorité des bateaux. Il permet d’adapter la surface du génois à la force du vent sans quitter le cockpit. Grâce à lui, la surface de toile est toujours conforme au temps et le bateau bien équilibré. Une technique alléchante mais qui a des limites dans la réalité.



1 - Enrouleur, stockeur ou emmagasineur ?


A l'origine l'enrouleur est apparu pour faciliter le travail de réduction de voilure. Fini d'aller changer de foc sur la plage avant quand le vent monte, il suffit de le rouler en restant à l'abri dans le cockpit. Seulement le système à une limite, une fois roulé le génois forme une grosse poche difficilement résorbable. Trop creux, il devient trop puissant. Ainsi sont apparues des trinquettes (souvent aussi sur enrouleur). Quand le vent monte on roule le génois pour dérouler la trinquette, plus petite et plus plate. C'est une très bonne solution. L'enrouleur ne sert plus alors que de système de rangement de la voile. Soit il est roulé, soit déroulé. Un système tout ou rien. Ainsi est né le stockeur qui ne permet pas de position intermédiaire mais qui reste à poste. Enfin, on peut être amené vouloir envoyer des voiles supplémentaires (principalement au portant). Il est plus simple de les envoyer roulées et de les dérouler ensuite. Dans ce cas, on utilise un emmagasineur, système qui possède son système d'enroulement mais aussi son propre étai (souvent en textile).

05_06_Emmag+Enrouleur
Enrouleur de génois
L’enrouleur de génois est l’équipement incontournable sur un voilier de croisière. Il est installé de manière définitive sur un étai.
Avantage
+ Permet d’enrouler et de dérouler le génois rapidement soit entièrement, soit partiellement (réduction rapide).
Inconvénient
- Pour un puriste, la voile n’a pas une forme optimum lorsqu’elle est partiellement enroulée et le grammage de la voile n’est pas adapté à toutes les forces du vent.

Stockeur
Identique à l'enrouleur, le stockeur reste à poste sur un étai.
Contrairement à l'enrouleur, on ne peut pas l'utiliser en réduction de voilure. C'est un système "tout ou rien".
Il est équipé au choix d'un tambour (comme un enrouleur) ou d'une galette (comme un emmagasineur).

Emmagasineur
L’emmagasineur possède son propre étai en textile (cousu dans la voile). Il permet de stocker une voile roulée et la ranger.
Avantages
+ Bien adapté pour les voiles qui ne restent pas à poste comme la trinquette ou le gennaker.
+ permet de rouler même des voiles très creuses (voiles de portant)

> Le plus du pro

05_06_Emmagasineur_Facnor

L'emmagasinneur permet de rouler même des voiles très creuses comme les voiles de portant.

2 - Le cas particulier de la grand-voile

Enroulement dans le mât
Pour enrouler la grand-voile à l'intérieur, il faut un mât prévu pour. Cette méthode n'est pas très bonne car tout le poids de la grand-voile reste toujours dans les hauts même quand elle est enroulée par mauvais temps. Ce mode d'enroulement oblige à avoir des lattes verticales. Impossible aussi de l'affaler si le système se bloque. Il existe aussi des systèmes d'enrouleur de grand-voile qui viennent se rapporter contre le mât. Nous vous les déconseillons pour les mêmes raisons que le système précédent.

Enroulement dans la bôme
C'est le système le plus performant. L'enrouleur est dans la bôme. On peut ainsi conserver des lattes horizontales. Il est toujours possible d'affaler la voile classiquement. La voile roulée garde une belle forme. Seul bémol, il faut s'assurer de conserver, le temps de l'enroulement, un angle précis entre le mât et la bôme.

3 - Comment choisir son enrouleur de génois ?

- Pour les bateaux jusqu’à 7 m, nous vous proposons des modèles avec drisse et cordage d’enroulement incorporé. Ils sont simples à mettre en place.

- Pour la croisière et la navigation hauturière, vous trouverez des modèles pour des bateaux de 7 à 25 m.

Pour les grandes navigations, un étai largable est fortement conseillé. Il permet d’envoyer un tourmentin. Une voile enroulée n’a aucune efficacité dans le gros temps. En cas de problème sur l’étai principal, le largable peut aussi provisoirement le remplacer.



> Le plus du pro


05_07_enrouleur_Facnor
L'enrouleur s'adapte à la surface du génois.

4 - S’équiper d’un enrouleur de génois

Pour choisir un enrouleur, les points à prendre en compte sont la surface maximum du génois, la longueur et le diamètre de l’étai, le mode de fixation et de réglage, le poids et la longueur de votre bateau, ainsi que le programme de navigation. L’enrouleur est livré avec une notice permettant son installation par des non professionnels. Si vous préférez déléguer cette tâche, adressez-vous à votre magasin AD.

5 - Comment ça marche ?

Un enrouleur se compose d'un tambour en bas, un profil en aluminium et un émérillon en tête. La voile est endraillée dans la gorge du profilé et le tambour mis en rotation à l’aide d’un cordage. Lorsque l’on manoeuvre ce cordage, la voile s’enroule (elle se déroule lorsque l’on borde l’écoute). L'émérillon en tête évite que la drisse ne s'enroule sur elle-même lorsqu'on roule le foc.

6 - Utilisation et entretien

Utilisation
- Pour bien utiliser un enrouleur, il ne faut jamais enrouler en laissant trop de tension dans l'écoute ou laisser faseyer la voile. Il faut, avec l’écoute, maintenir une légère tension pour que la voile s’enroule proprement.

- En navigation on règle la tension dans la drisse comme avec un foc traditionnel.

- Après chaque sortie, il est bon de relâcher la tension dans la drisse.

Entretien
- Le seul entretien consiste à un lavage régulier avec de l’eau douce pour enlever le sel et les salissures (pas de graissage !).

- Après un hivernage, avant de d'envoyer la voile, manoeuvrez-le plusieurs fois et n’hésitez pas à mettre du suif sur le guindant de la voile ce qui facilitera sa mise en place.

- Vérifier régulièrement l’étai, il est en effet caché par l'enrouleur.

> Le plus du pro

Pour sauvegarder la voile en cas de coup de vent, il faut la rouler très serrée autour de l'étai. Une voile qui faseye a tôt fait de se déchirer.

Rodolphe, AD Le Havre

LeHavre-Rodolphe

Accueil - Sommaire
Nos magasins

AD vous recommande

 
 
 
cc9Livraison-gratuiteLivraison-a-domicileSatisfait-ou-rembourséPaiement-sécuriserTrouver-le-magasin
 
 

Plus de conseils


> Tous les thèmes

ADnews

Archives ADnews