• Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Imprimer
  • Envoyer par e-mail

Etai creux, étai largable

05_09_EtaiCreuxL'étai creux, pour les régatiers
L'étai creux s'installe sur l'étai. Il évite l'utilisation de mousqueton (impossible bien
entendu d'ajouter un enrouleur !). Il permet de garder un parfait profil à la voile.
Souvent les étai creux sont à double gorge afin de pouvoir envoyer un foc avant d'avoir
affaler l'ancien. Réalisés en composite, ils sont très légers pour ne pas alourdir les hauts.













05_07_EtaiLargableEtai largable, pour des belles voiles
C’est un étai supplémentaire qui permet d’envoyer une voile en plus et de suppléer à un incident sur l’étai principal. On le dit "largable" car il peut se décrocher par le bas et ramener au pied de mât lorsqu'il n'est pas utilisé.
Il permet d'utiliser des voiles (souvent de brise) tout en laissant le génois enroulé à poste.
L'étai largable se place en arrière et en parallèle de l'étai principal. Son ancrage dans le mât se situe sous celui de l'enrouleur.
On installe en bas de l'étai, un ridoir réglable. En place d'un câble inox, on peut aujourd'hui utiliser un câble textile. Une estrope facile la mise en place du ridoir.
L'étai largable permet de laisser à poste une voile tempête en cas de gros temps. Par sécurité, il est même imposé dans certaines courses et rallyes océaniques.

Les points de fixations (mât et pont) doivent être renforcés. Demandez conseil dans votre magasin.



Accueil - Sommaire
Nos magasins

AD vous recommande

 
 
 
cc9Livraison-gratuiteLivraison-a-domicileSatisfait-ou-rembourséPaiement-sécuriserTrouver-le-magasin
 
 

Plus de conseils


> Tous les thèmes

ADnews

Archives ADnews