• Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Imprimer
  • Envoyer par e-mail

Installer un bout-dehors sur un voilier

1 - Avec l'avènement des voiles de portant

05_10_BoutDehorsAujourd'hui le spi n'est plus symétrique. Il ne se porte plus au bout d'un tangon. Pour le bonheur des plaisanciers qui voit les manoeuvres se simplifier, le spi s'amure à l'étrave et ne s'utilise plus qu'avec 2 écoutes (finis les bras, hale bas et balancine de tangon).
Pourtant pour être efficace, surtout en descendant dans le lit du vent, il faut que le spi soit le plus éloigné de la grand-voile pour éviter son dévent. Pour cela on utilise un bout-dehors.

2 - Installation

Sur les voiliers qui n'en sont pas pourvus d'origine, le bout-dehors peut s'adapter grâce à un modèle rétractable.

L'installation est simple. Le bout dehors passe dans un anneau installé à l'étrave sous le tambour de l'enrouleur et l'arrière du bout-dehors est bloqué dans une cadène.

Au repos, le bout-dehors peut être reculé et bloqué dans une seconde cadène. L'amure du spi passe à l'intérieur du bout-dehors pour rejoindre le piano sur le rouf et rester réglable.

> Le plus du pro


- Le bout-dehors en aluminium (en carbone sur commande) a une certaine souplesse. Il est suffisamment solide pour accueillir un spi asymétrique au portant, pas assez pour un gennaker avec lequel on va serrer le vent (guindant étarqué). Pour cet usage, il faudra renforcer le bout-dehors avec une sous-barbe.

- Si l'installation et l'utilisation sont simples, la pose d'un bout-dehors gêne souvent l'accès à la baille à mouillage. Il faut le reculer pour les manœuvres d'ancre.

Accueil - Sommaire
Nos magasins

AD vous recommande

 
 
 
cc9Livraison-gratuiteLivraison-a-domicileSatisfait-ou-rembourséPaiement-sécuriserTrouver-le-magasin
 
 

Plus de conseils


> Tous les thèmes

ADnews

Archives ADnews