• Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Imprimer
  • Envoyer par e-mail

Les documents de bord obligatoires, Pour être en règle

On doit trouver à bord d’un bateau un minimum de documents. Certains sont obligatoires, d'autres recommandés. Parmi les plus représentatifs, on peut citer ceux émanant des services officiels comme le SHOM et les guides de navigation. La règlementation a été simplifiée en 2008 et un certain nombre de documents qui étaient obligatoires ont disparu de la liste d’armement. Mais n'imaginez pas que plus aucun ne sont obligatoires !

1 - Documents obligatoires

Navigation à moins de 2 milles
Aucun document obligatoire
Documents recommandés
Carte papier de la région fréquentée

Navigation entre 2 et 6 milles
Documents obligatoires

  • Règlement international* pour prévenir les abordages en mer (règle de priorité entre les navires)
  • Cartes papier ou électroniques
  • Document sur le système de balisage
Documents recommandés
  • Cartes papier
  • Livre des feux*
  • Instructions nautiques*
  • Annuaire des marées*
  • Livre de bord
Navigation hauturière
Documents obligatoires
  • Règlement international* pour prévenir les abordages en mer
  • Cartes papier ou électroniques
  • Document sur le système de balisage
  • Annuaire des marées*
  • Livre des feux*
  • Livre de bord
Documents recommandés
  • Cartes papier
  • Instructions nautiques*

* Ces documents sont publiés annuellement dans les ouvrages tels que Bloc Marine,
Escales ou encore le guide du marin breton. Ces ouvrages peuvent les remplacer à
condition d'avoir à bord l'ouvrage de l'année en cours.

> Le plus du pro

"En plus des documents officiels, on pensera à s'armer d'instructions nautiques pour la plaisance. Ces documents regorgent d'informations taillées pour la croisière"

Patrick, AD Toulon
Toulon_Patrick

2 - Cartes papier et GPS

Système géodésique
Le report d'une position, soit de la carte vers le GPS ou inversement du GPS vers la carte, ne peut se faire sans certaines vérifications, notamment, le système géodésique utilisé.

Le système GPS calcule la position à partir d’un système géodésique mondial appelé WGS84.

Les cartes marines ont été relevées dans des systèmes différents, par exemple, pour l’Europe : EURO-50. Il existe de par le monde des centaines de systèmes. La différence entre la position en WGS84 et un autre système peut être non négligeable et atteindre 1 mille voire plus.
Dans leur majorité, les GPS permettent d’afficher la position dans un autre système que le WGS84. C’est le premier point à vérifier lorsque l’on doit reporter la position sur une carte papier, il faut que les deux (carte et GPS) soient dans le même système.

Heureusement, toutes les nouvelles publications ou éditions de cartes marines du SHOM couvrant les eaux françaises sont établies en WGS 84 depuis le 1er janvier 2001. Mais il peut cependant rester à bord d'anciennes cartes établies dans d’autres systèmes géodésiques. Les navigateurs devront être particulièrement prudents lors du report de positions d’une carte sur l’autre.

La correction à apporter entre EURO-50 et WGS 84 est notée sur les cartes. Si les deux cartes sont établies dans des systèmes géodésiques différents, les coordonnées géographiques lues sur une carte devront être corrigées avant d’être reportées sur l’autre. Les cartes marines du SHOM porte des mentions d’avertissement rappelant cette nécessité. Parfois il est plus simple de régler le GPS sur le même système que la carte.

Accueil - Sommaire
Nos magasins

AD vous recommande

 
 
 
cc9Livraison-gratuiteLivraison-a-domicileSatisfait-ou-rembourséPaiement-sécuriserTrouver-le-magasin
 
 

Plus de conseils


> Tous les thèmes

ADnews

Archives ADnews