• Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Imprimer
  • Envoyer par e-mail

Pompes de cales, Plus loin que la réglementation

03-08_pompecaleEn standard sur les bateaux, nous trouvons généralement une pompe de cale immergée et une pompe manuelle. En cas de voie d’eau importante (presse-étoupe qui fuit, passe-coque cassé...) c’est insuffisant. Pour la sécurité, la pompe de cale immergée devra être doublée par une pompe électrique à membrane. Vous trouverez ci-dessous toutes les explications sur les différents modèles.

1 - La pompe de cale immergée

Si elle convient pour vider le bac à douche, faire face à une petite fuite comme le presse étoupe, elle est mal adaptée pour une voie d’eau importante. De plus, celle généralement montée par le chantier est de qualité moyenne et avec un débit minimum. Pas d’hésitation, il faut la doubler ou la remplacer par un modèle de qualité. Un large choix vous est proposé dans le guide.

> Le plus du pro

"Une pompe à gros débit constitue un excellent remède contre l'envahissement. Il faut la soigner et la vérifier comme tous les autres accessoires de sécurité."

Mathieu, AD St Valery-en-Caux

StValery-Mathieu


2 - La pompe électrique

Une autre solution, plus efficace, est de doubler la pompe immergée par une pompe électrique à membrane ou à turbine. L’avantage de la pompe à membrane est qu’elle peut travailler à sec, celle à turbine ne le peut pas. Ces deux modèles supportent d'aspirer des particules et déchets solides.

3 - La pompe manuelle

Une voie d’eau entraîne bien souvent une panne électrique. Dans ce cas, le seul moyen pour évacuer l’eau reste la pompe manuelle ou le seau. La pompe manuelle double-effet est de loin la plus efficace. Dans tous les cas, une pompe manuelle ou électrique est utile à bord. Une petite pompe amovible permet d’évacuer l’eau là où les autres modèles n’accèdent pas.

4 - L’installation

Une pompe de cale immergée doit être disposée au point le plus bas du bateau (généralement le bateau possède un puisard). Son déclenchement automatique peut se faire par un système intégré à la pompe ou par un déclencheur automatique séparé (voir accessoires dans le catalogue).

Si vous êtes amenés à remplacer la pompe existante par une plus puissante, il faut vérifier la section du câble d’alimentation et le diamètre du tuyau d’évacuation. Si le câble électrique est trop petit, il chauffe (risque de destruction par le feu). Si le diamètre tuyau d’évacuation est trop petit, on peut utiliser un réducteur mais on perd en rendement. Ce dernier point est valable sur toutes les pompes.

La pompe manuelle à membrane doit pouvoir se manoeuvrer de l’extérieur ou de la descente du bateau. Il faut régulièrement la manipuler pour s’assurer de son bon fonctionnement.

Sur les pompes à turbine, il est bon de mettre au niveau de l’aspiration, une crépine (voir accessoires dans le catalogue) et une valve anti-retour pour lui éviter de travailler à sec. Cette valve est utile sur toutes les pompes électriques afin que l’eau contenue dans le tuyau d’aspiration ne se déverse dans les fonds lorsque la pompe s’arrête.

Sur les pompes à déclenchement automatique, on peut prévoir un interrupteur pour la faire fonctionner manuellement.


> Le plus du pro

03_08_filtre
Un filte protège la pompe des impuretés.

Accueil - Sommaire
Nos magasins

AD vous recommande

 
 
 
cc9Livraison-gratuiteLivraison-a-domicileSatisfait-ou-rembourséPaiement-sécuriserTrouver-le-magasin
 
 

Plus de conseils


> Tous les thèmes

ADnews

Archives ADnews