• Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Imprimer
  • Envoyer par e-mail

Radar, Plus fort que vos yeux !

01_11_Aerien_Radar

Le radar permet de voir là où votre vision s'arrête. De nuit, avec du brouillard, le radar renvoie les échos des cibles qu'il rencontre et les affiche à l'écran. En mer, c'est le seul instrument capable de détecter un bateau, un outil qui collabore à la sécurité en évitant les abordages.



1 - Comment fonctionne un radar ?

Le signal émis par l’antenne est réfléchi lorsqu’il rencontre un objet et revient à son point de départ. D'après le temps mis pour cet aller retour, le radar détermine la distance avec l'impact. Ce principe peut être comparé à celui du sondeur.

Sous radôme ou apparente, l’antenne tourne environ à 24 t/mn pour couvrir 360° autour du bateau. Pour limiter la consommation électrique, le signal (de 2 à 6 kW suivant le modèle) est envoyé sous forme d’impulsions brèves et pour optimiser la portée, sous forme d’un faisceau étroit (5° dans le plan horizontal et 25° en vertical).

En mode normal d’utilisation, le bateau est au centre de l’écran, le cap suivi par le bateau est en haut de l’écran. Pour mesurer le cap et la distance d’une cible par rapport au bateau, on utilise le VRM (cercle variable) et l’EBL (alidade mobile).

On positionne le cercle VRM et l’EBL sur la cible (bateau, côte, rocher...). Le VRM indique avec précision la distance de la cible par rapport à notre bateau et l’EBL le gisement (ou le relèvement) avec une incertitude d’environ 5°.


> Le plus du pro

01_11_Image_radar

Interpréter une image radar demande de l'expérience.

2 - La portée

La portée est liée en premier à la nature de la cible, en second à la puissance du radar. La coque d’un cargo en acier renvoie un maximum de signal, un bateau de plaisance en plastique ou en bois un minimum. En pratique, on peut espérer détecter un gros bateau en acier à 10 milles et un bateau de plaisance entre 3 et 5 milles.

3 - La puissance

La puissance intervient sur la distance de détection (en restant dans la limite de la portée optique). augmenter la puissance permet surtout de mieux dissocier deux cibles proches.

La disposition de l’objet est également importante. Une surface plane parallèle à l’onde (quai perpendiculaire à une entrée de port) ne se détecte pratiquement pas. Une jetée parallèle, le sera beaucoup plus car elle joue le rôle d’un miroir.

4 - L'installation

Les ondes radar se propageant en ligne droite. On serait tenté d’installer l’antenne au plus haut.

En pratique, pour limiter les interférences dues à la gîte et aux mouvements du bateau, l’optimum est d’installer l’antenne à 3 ou 5 mètres au-dessus du pont (au niveau des barres de flèche pour un voilier, ou sur un mâtereau ou portique pour une vedette).

Nous vous proposons un certains nombre d’accessoires pour le montage d’une antenne radar.

5 - Radar, attention aux ondes émises

Une antenne radar est une sorte de micro-onde. En effet les ondes émises sont sur les mêmes fréquences. Il faut donc penser au moment de l'installation à une position qui dégage bien les têtes de l'équipage. Rester dans le rayonnement d'une antenne radar donne rapidement mal à la tête. A éviter !

6 - La nouvelle génération Broadband

Le groupe Simrad a lancé en 2010 une nouvelle génération de radar ne fonctionnant non plus avec une grosse impulsion mais avec de multiples impulsions selon la technologie Broadband. Cette technologie a l'avantage
- de consommer moins,
- de ne pas demander de temps de chauffe,
- de ne pas émettre de rayons dangereux pour l'homme
- et surtout de détecter même les plus petites cibles dans un rayon très proche.

A son lancement, ce radar péchait un peu par son manque de discernement à plus de 10 milles. C'est aujourd'hui corrigé avec la nouvelle génération.



> Le plus du pro

01_11_Aerien_Broadband

Extérieurement, un radôme Broadband ne se distingue pas pas d'un autre radar.

7 - Interprétation et Overlay

01_11_Radar+Carto

L’image radar n’est pas une photo, il faut une certaine pratique pour l’interpréter. Pour vous aider, tous les modèles ont une fonction "Auto" pour la prise en main, après vous pourrez passer aux fonctions spécifiques.

Mais c'est désormais une nouvelle fonction qui permet de mieux comprendre l'image radar : l'Overlay.

Il s'agit de superposer le radar sur la carte électronique. De ce fait une cible devient tout de suite compréhensible. Si elle se trouve sur une bouée marquée sur la carte ou si il s'agit d'un bateau évoluant devant nous.

Cette fonction Overlay n'est accessible que sur les appareils combinant radar et cartographie.



> Le plus du pro

Le radar n'est plus réservé aux seuls professionnels capables d'interpréter l'image. Les nouvelles générations de radar se règlent rapidement et automatiquement.

Francis, AD Bordeaux
Bordeaux_Francis

Accueil - Sommaire
Nos magasins

AD vous recommande

 
 
 
cc9Livraison-gratuiteLivraison-a-domicileSatisfait-ou-rembourséPaiement-sécuriserTrouver-le-magasin
 
 

Plus de conseils


> Tous les thèmes

ADnews

Archives ADnews