• Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Imprimer
  • Envoyer par e-mail

Récepteur radio, Pas encore "has been"

01-04_n51540

A bord d’un bateau, le récepteur radio doit être considéré comme un équipement de navigation dont la fonction première est la réception des bulletins météo.


01-04_N51730

1 - Choisir en fonction de ses navigations

En côtier, en Europe, la météo est diffusée suivant les zones et les heures, sur les grandes ondes (GO de 150 à 250 KHz), les petites ondes (PO de 530 à 1620 KHz) et la modulation de fréquence (FM de 88 à 105 MHz). Pour capter ces bandes de fréquence, un récepteur dit grand public convient.

Pour le large, il n’est pas suffisant. Il faut un récepteur à même de recevoir les fréquences MHF-BLU (ondes hectométriques) suffisamment sensible avec un réglage fin des fréquences.

A noter que certains récepteurs possèdent une sortie permettant de recevoir le Navtex et les cartes météo sur un micro-ordinateur.

> Le plus du pro


A moins de 20 milles des côtes, un récepteur "grand public" PO/GO/FM suffit. Pour les navigations à moins de 200 milles des côtes, un récepteur multibande 150 KHZ à 30 MHz avec réglage fin sur les fréquences des CROSS. Enfin pour les navigations hauturières, on s'équipera d'un récepteur multibande 150 KHZ à 30 MHz avec réglage fin sur toutes les fréquences.

Francis
, AD Bordeaux
Bordeaux_Francis

2 - Le récepteur large bande

Les CROSS ont retenu ce mode d’émission pour diffuser sur la fréquence 2677 KHz, 1650 KHz et 1696 KHz des bulletins météo (portée de l’ordre de 250 milles) et pour veiller les fréquences 2182 KHz et 2187,5 KHz. A noter que hors de portée des émissions BLU, on peut recevoir en ondes courtes (4 à 16 MHz suivant les saisons) le bulletin très détaillé pour le large émis par Radio France Internationale (RFI).

La fréquence d’émission est variable (11700 KHz à 15575 KHz) suivant les saisons.

3 - Sensibilité et antenne

Pour recevoir les émissions BLU et RFI, il faut non seulement un récepteur sensible, permettant de régler la fréquence avec un pas minimum de 1 KHz voire mieux mais aussi une antenne de qualité.

Au large (à plus de 250 milles des côtes), les solutions retenues pour l’antenne peuvent être :
- le pataras isolé
- une antenne filaire envoyée au minimum au niveau des barres de flèches
- une antenne fouet (ou active) sur le balcon.

Accueil - Sommaire
Nos magasins

AD vous recommande

 
 
 
cc9Livraison-gratuiteLivraison-a-domicileSatisfait-ou-rembourséPaiement-sécuriserTrouver-le-magasin
 
 

Plus de conseils


> Tous les thèmes

ADnews

Archives ADnews