ADnews 35 : Naviguer avec son smartphone ou sa tablette


adnews35-08_compas
Tout le monde en parle, tous les voisins de ponton connaissent un plaisancier qui utilise un téléphone ou une tablette pour naviguer. Mais qu'en est-il exactement. Est-ce vraiment pratique ? Les applications disponibles font elles des miracles ? Comment utiliser sa machine ? Comment protéger cette électronique fragile ? Réponses.

Un smartphone pour quoi faire ?

Les smartphones envahissent le marché du téléphone portable. Bien sûr l'iPhone d'Apple est l'effigie de cette tendance mais n'oublions pas les téléphones sous Androïd (le système d'exploitation de Google) qui représente plus de 50% du marché. Ces téléphones intègrent tous un GPS et surtout embarquent des applications (gratuites ou payantes). On en trouve toutes sortes : pour la météo, pour les marées… mais la plus caractéristique reste l'application de cartographie. Comme sur un traceur, l'icône de votre bateau apparaît à l'écran au milieu du plan d'eau. C'est assez magique mais quelques restrictions apparaissent incontournables :

  • Les téléphones ne sont pas des appareils étanches.
Même par beau temps, on a toujours un peu de sel qui reste sur les doigts dès que l'on a touché une amarre ou une écoute. Promener un doigt salé sur l'écran tactile n'est pas vraiment recommandé. Je ne vous parle pas de laisser son téléphone dans l'humidité d'une poche de ciré. Bref, impossible de concevoir la navigation avec son smartphone sans une housse étanche. Heureusement des modèles existent qui vont de la housse souple qui protège de l'humidité mais pas des coups au caisson rigide qui peut même emmener votre téléphone en plongée ! A noter qu'il est toujours possible de recevoir des appels sans sortir le téléphone de la housse (c'est quand même la vocation première d'un téléphone !), bien que le son soit diminué, obligeant de pousser à fond celui de l'appareil.
adnews35-02_iphone_pochetteadnews35-06_lg_supportadnews35-07_iphone_support

  • Même beau, l'écran d'un smartphone reste petit et n'aime pas le soleil.
Faisant souvent moins de 5 pouces, les écrans des smartphones obligent à de nombreux zooms pour se situer sur la carte et visualiser les détails. En plus, en comparaison avec un lecteur de carte, le smartphone n'a pas un écran lisible en plein soleil. C'est bien simple, si on ne se cache pas à l'ombre on ne voit rien !
adnews35-10_soleil

  • GPS = gros consommateur électrique
En actionnant le GPS sur votre smartphone, l'autonomie de l'appareil prend une grosse claque. En effet, le récepteur GPS est gourmand en électricité. Pouvoir le recharger sur le courant du bord peut rapidement devenir indispensable. Pensez à prévoir une prise allume cigare 12 V avec une sortie USB pour la recharge. Tenez compte de l'ampérage de la prise. Les smartphones sont gourmands et demandent en général 1,5 ampères. Les prises Allume cigare USB de base ne délivrent que 1 A…


< Retour au sommaire   1/3   Page suivante >