First name is required!
Last name is required!
First name is not valid!
Last name is not valid!
This is not an email address!
Email address is required!
This email is already registered!
Password is required!
Enter a valid password!
Please enter 6 or more characters!
Please enter 16 or less characters!
Passwords are not same!
Terms and Conditions are required!
Email or Password is wrong!

Chaîne, Une bonne tenue

Si les nouvelles générations d’ancres (charrue lestée) ont pour elles de bien tenir, il faut que l’angle d’attaque ancre/chaîne soit minimum. Il faut oublier la notion 3 fois la hauteur d’eau. Il faut au minimum 5 fois la profondeur pour avoir une bonne tenue du mouillage.

Sur un bateau de croisière (à partir de 10 m) qui pratique principalement les mouillages forains, il faut au minimum 40 m de chaîne et un câblot de 20 m pour le mouillage principal. Il sera doublé par un mouillage secondaire (10 m de chaîne, 30 m de câblot).


Chaîne, Une bonne tenue

Si les nouvelles générations d’ancres (charrue lestée) ont pour elles de bien tenir, il faut que l’angle d’attaque ancre/chaîne soit minimum. Il faut oublier la notion 3 fois la hauteur d’eau. Il faut au minimum 5 fois la profondeur pour avoir une bonne tenue du mouillage.

Sur un bateau de croisière (à partir de 10 m) qui pratique principalement les mouillages forains, il faut au minimum 40 m de chaîne et un câblot de 20 m pour le mouillage principal. Il sera doublé par un mouillage secondaire (10 m de chaîne, 30 m de câblot).


  1. Les techniques de mouillage
  2. Les caractéristiques

Les techniques de mouillage

En cas de risque de mauvais temps il est prudent de mouiller une 2e ancre pour éviter de déraper. Deux techniques sont possibles : l’empennalage et l’affourchage. Lorsque l’on mouille sur 2 ancres, elles doivent être de même technologie pour travailler de la même façon.

Empenneler. Cela consiste à mouiller deux ancres à la suite. Si les deux ne travaillent pas obligatoirement dans le sol, la première la plus proche du bateau sert au moins de poids pour plaquer la chaine au sol avant la seconde.
07-04_empenneler

Affourcher
. Cela revient à placer deux ancres en V devant le bateau. La manoeuvre est délicate car il faut remonter sur le premier mouillage pour aller disposer le second.
07-04_affourcher

Oringuer
. Dans les mouillages encombrés ou sur des fonds rocheux, il est conseillé de frapper un bout sur le diamant de l’ancre (un orin). Si l'ancre se trouve bloquée au moment de remonter le mouillage, il suffit de tirer sur l'orin pour la dégager. On pourra utiliser la bouée pour orin Ocean dont le cordage suit la variation de hauteur d'eau avec les marées.

Les caractéristiques

Pour un bateau de longueur inférieure à 10 m : chaîne de diamètre 8 mm,
Pour un bateau de 10 à 12 m : chaîne de diamètre 10 mm,
Pour un bateau de longueur dépassant 12 m, il faut de la chaîne de 12 mm.

Pour les grandes croisières, prenez deux mouillages principaux et une grande longueur de chaîne.

Pour les ancres légères que nous vous conseillons, pas d’hésitation, prenez du cordage plombé. Celui que nous vous proposons est conditionné en diamètre de 10 à 16 mm dans des longueurs de 30 à 50 m, terminé à une extrémité par une épissure et une cosse inox. Le constructeur des ancres Fortress indique qu’elles ont une efficacité de 40 % pour trois fois la hauteur d’eau, de 70 % pour 7 fois la hauteur d’eau et 100 % pour 10 fois la hauteur d’eau (le minimum conseillé étant de 5 fois).
07_04_MouillageAncres
Sur les ancres nouvelles génération, plus l'angle est faible, meilleure est la tenue. Avec 6 fois la hauteur d'eau on double la tenue.