First name is required!
Last name is required!
First name is not valid!
Last name is not valid!
This is not an email address!
Email address is required!
This email is already registered!
Password is required!
Enter a valid password!
Please enter 6 or more characters!
Please enter 16 or less characters!
Passwords are not same!
Terms and Conditions are required!
Email or Password is wrong!

Distribution électrique, Protection obligatoire !

08_08_DistribElecLe circuit électrique à bord d’un bateau est l’un des points qui pose le plus de problèmes et qui est, bien souvent, à l’origine d’incidents graves tels que le feu.

Distribution électrique, Protection obligatoire !

08_08_DistribElecLe circuit électrique à bord d’un bateau est l’un des points qui pose le plus de problèmes et qui est, bien souvent, à l’origine d’incidents graves tels que le feu.

  1. Circuit 220 volts
  2. Circuit 12 ou 24 volts
  3. Fusibles ou disjoncteurs
  4. Réglementation

Circuit 220 volts

C'est le circuit le plus à risque à bord. Il faut donc le soigner.

Si votre bateau possède un circuit 220 volts, assurez-vous qu’il soit équipé :
- d’un disjoncteur différentiel,
- d’un disjoncteur général,
- d’une prise de quai étanche
- d’un tableau électrique conforme.

S’il n’est pas équipé ou mal, nous vous proposons des équipements (tableaux, disjoncteurs, prises…) qui vous permettront de le réaliser.



08_08_220Volts
Une prise de quai doit répondre à des normes strictes.

Circuit 12 ou 24 volts

Le circuit 12 volts (ou 24 volts) provenant des batteries doit être équipé d’un coupe batterie bipolaire (+ et -).

Le tableau de distribution doit être au minimum muni de fusibles ou mieux de disjoncteurs. Le diamètre des câbles est fonction de la consommation et de la longueur.

Sur un bateau, on prend en moyenne 2 à 3 A par mm².

Un câble de 8 mm² laisse passer en moyenne entre 16 et 25 A.

Fusibles ou disjoncteurs

Les tableaux avec fusibles sont moins onéreux que ceux avec disjoncteurs.

Si le fusible est bien dimensionné, la protection est comparable à celle qui a un disjoncteur.

L’inconvénient, en cas de problème, est que l’on n’a pas toujours le bon fusible de remplacement. Et, là, si on met un fusible trop fort, la ligne n’est plus protégée.

Un disjoncteur, par contre, en cas de problème, se déclenchera instantanément et pourra être rapidement remis en service. Si l’incident persiste, on ne peut pas le réenclencher. C’est une vraie protection.

08_08_TabloElec
Un tableau complet permet de protéger tous les appareils électriques.

Réglementation

La construction et la conception des bateaux de plaisance sont soumises à la règlementation sur les installations électriques. Ce sont les normes ISO 13297, ISO 8846 et ISO 10133 qui s’appliquent :

- La section des câbles doit être telle que la tension constatée aux bornes de l’appareil alimenté ne doit pas être inférieure de plus de 5 % à celle des bornes de la batterie.
- Les câbles ne doivent pas circuler dans les fonds, ni là où ils risquent une immersion. 
- Leur isolant doit résister à l’eau de mer et aux hydrocarbures.
- Les prises de courant, les tableaux électriques et les appareils fixés en façade doivent être étanches au ruissellement.
- Toutes les jonctions et dérivations exigent une boîte étanche.

On évitera les branchements sauvages sur des fusibles inadaptés du tableau. Maintenez à jour le plan du circuit électrique de votre bord, toujours pratique le jour où il faut intervenir.