First name is required!
Last name is required!
First name is not valid!
Last name is not valid!
This is not an email address!
Email address is required!
This email is already registered!
Password is required!
Enter a valid password!
Please enter 6 or more characters!
Please enter 16 or less characters!
Passwords are not same!
Terms and Conditions are required!
Email or Password is wrong!

Lecteurs de cartes, Je sais où je suis !

01_08_Traceur_Furuno

Si le GPS donne une position géographique, l'afficher immédiatement sur une carte électronique la rend vivante et ludique.



Lecteurs de cartes, Je sais où je suis !

01_08_Traceur_Furuno

Si le GPS donne une position géographique, l'afficher immédiatement sur une carte électronique la rend vivante et ludique.



  1. Choisir sa cartographie
  2. La taille de l'écran
  3. Tactile ou avec clavier ?
  4. Lisible en plein soleil

Choisir sa cartographie

Avant de choisir un lecteur de cartes, il faut choisir sa cartographie. En effet, chaque appareil fonctionne avec une marque de carte unique.

Vous pourrez découvrir les caractéristiques de chacune de trois marques de cartes électroniques disponibles aujourd'hui dans notre dossier "Cartographie".

Notez qu'à l’exception de Garmin qui a une cartographie propriétaire utilisable uniquement sur les appareils de la marque, les cartes Navionics et C-Map peuvent être lues par différentes marques de lecteurs.

Mais, il n’existe pas de lecteur universel. Un lecteur conçu pour recevoir des cartes Navionics ne peut pas lire des cartes C-Map, et inversement.

La taille de l'écran

La qualité d'un lecteur tient avant tout de celle de son écran. Plus il est grand, plus la surface de carte est agréable.

Un petit écran oblige a d'incessants zoom en avant et en arrière. En avant pour visionner les détails, en arrière pour se repérer sur le plan d'eau.

Pour un lecteur de cartes fixe, un écran de 7 pouces de diagonal (18 cm) semble le minimum pour un bon confort de lecture. A choisir un petit écran, on veillera à ce que la puissance de l'appareil (son micro-processeur) soit assez rapide pour supporter l'affichage des multiples zooms.

01_08_Traceur_TAC

Prévoir la place pour intégrer le lecteur de cartes.

Tactile ou avec clavier ?

Le tactile est à la mode, mais est-il pratique en navigation ?

En effet, en mer avec les mouvements du bateau, il n'est pas toujours évident de placer ses doigts sur l'écran avec précision. Si choisir une option dans un menu n'est pas délicat, placer un waypoint avec précision peut l'être plus.

Garmin, dont le savoir faire vient du monde de l'automobile, a fait le choix du tout tactile avec des menus particulièrement implicites.

D'autres comme Raymarine ou Simrad on choisit de produire des appareils mixtes, à la fois tactile mais conservant un clavier plus facile à manipuler en mer.

Enfin, on trouve les irréductibles qui se cantonnent au clavier, souvent pour réduire le prix des appareils.

Les écrans tactiles ne fonctionnent pas si l'on porte des gants mais restent utilisable sous la pluie. Ils utilisent la technologie sensitive.

Hélène, AD Barneville-Carteret
Carteret_Helene

Lisible en plein soleil

L'usage d'un lecteur de cartes est facilité si l'appareil est installé près du poste de barre souvent en extérieur (sur la console d'une coque open, le fly d'une vedette, le cockpit d'un voilier).

Il faut donc choisir un appareil qui soit étanche au moins en façade (ils le sont tous) mais surtout dont l'écran reste lisible en plein soleil.

Les nouveaux écrans TFT rétro-éclairé possèdent cette caractéristique.



01_08_Traceur_Exterieur

Installé en extérieur, il faut un bon écran lisible en plein soleil.