Electronique

  1. La VHF, un outil incontournable pour la sécurité

    La réglementation limite la puissance d'émission des VHF.

    - Les VHF fixes o

    Voir le conseil
  2. AIS, si jeune et déjà incontournable !

    Un AIS pour quoi faire ?

    Le système AIS transmet aux autres navires, équipés de récepteur compatibles, des renseignements concernant le navire sur lequel il est installé.

    Ainsi sont transmis :

    • l'identification du navire (son numéro NMSI et son nom)
    • sa position
    • son cap
    • sa vitesse
    • ses caractéristiques (longueur, largeur, tirant d'eau)
    • et éventuellement des renseignement sur sa cargaison, sa destination…

    Toutes ces informations sont émises en continu aussi bien en haute mer qu'en navigation côtière. Un navire qui reçoit un signal AIS peut donc visualiser le cap et la vitesse du navire et donc évalu

    Voir le conseil
  3. Navtex

    Quel Navtex ?

    Le Navtex (Navigational telex) est un système officiel international développé à l’origine dans le cadre du SMDSM pour les bateaux professionnels. Des récepteurs ont été adaptés à la plaisance. Ils sont simples d’utilisation et une fois programmés, ils reçoivent les bulletins et les gardent en mémoire. Deux types de récepteurs sont proposés : autonome avec écran LCD pour lire les messages et sans écran avec une sortie PC que l’on connecte sur un port USB d’un micro-ordinateur.

     

    01-03_couverture-n

    Voir le conseil
  4. Pas encore "has been"

    Choisir en fonction de ses navigations

    En côtier, en Europe, la météo est diffusée suivant les zones et les heures, sur les grandes ondes (GO de 150 à 250 KHz), les petites ondes (PO de 530 à 1620 KHz) et la modulation de fréquence (FM de 88 à 105 MHz). Pour capter ces bandes de fréquence, un récepteur dit grand public convient.

    Pour le large, il n’est pas suffisant. Il faut un récepteur à même de recevoir les fréquences MHF-BLU (ondes hectométriques) suffisamment sensible avec un réglage fin des fréquences.

    A noter que certains récepteurs possèdent une sortie permettant de recevoir le Navtex et les cartes météo sur un micro-ordinateur.


    A moins de 20 mi
    Voir le conseil
  5. Des communications privées gratuites

    Les talkies-walkies

    Les talkies-walkies encore appelés PMR (Private Mobil Radio) travaillent dans la gamme de fréquence 446 MHz (modulation de fréquence). La qualité d’écoute est excellente mais la portée est limitée à un maximum de 2 miles en terrain dégagé.

    Cette gamme de fréquence comprend huit canaux qui correspondent à des fréquences internationales parfaitement définies. Tous les modèles du marché travaillent pour un canal donné sur une fréquence identique. Ce qui veut dire que quels que soient la marque et le modèle, à condition d’être sur le même canal, ils peuvent communiquer entre eux sans contrainte de nombre.

    Pour privatiser les communications et limiter les interférences dans les zones où beaucoup d’appareils peuvent émettre en même temps sur le même canal, les co
    Voir le conseil
Posts loader
Top of page