Surveiller ses batteries

Contrairement au parc servitude, la capacité de la batterie moteur n'est pas une donnée importante. Pour cette dernière, il suffit juste de surveiller sa tension.

A l'inverse il faut pouvoir surveiller l'intensité du parc de batterie servitude. Dans ce cas, orientez vous vers un gestionnaire qui contrôle en tension et courant le parc servitude et vous donne uniquement la tension de la batterie moteur.

Si vous avez deux parcs batteries pour les servitudes, il faut prendre un gestionnaire double qui contrôle tous les paramètres (courant, tension) sur deux parcs et vous indique en plus la tension de la batterie moteur.
 

Le gestionnaire de batteries, l'arme fatale

Nous avons vu que pour établir le bilan électrique, il faut connaître le courant consommé par chaque appareil et, pour préserver la vie des batteries, ne pas faire de décharges excessives.

Si le contrôleur de batterie est l'appareil le mieux adapté, on peut à moindre coût choisir de s'équiper d'un ampèremètre. L’installation est simple, elle se résume à placer un shunt sur le circuit + (ou –) suivant modèle et de relier ce shunt au gestionnaire. La valeur du shunt doit être choisie en fonction du courant maximum qui le traverse.

Le gestionnaire de batterie est un ampèremètre évolué. Suivant le modèle, il vous donne la consommation instantanée et la production de courant. Surtout, il fait la différence entre consommation et production et en déduit l’état des batteries.

Avec un gestionnaire, vous pouvez à tout moment connaître la capacité restante dans les batteries. Elle est, suivant le modèle, exprimée en pourcentage ou en Ah.

Le gestionnaire de batterie est un moyen sûr pour ne pas faire des décharges excessives de ses batteries et donc de préserver leur durée de vie.